Vivre maintenant
coucher de soleil

Vivre maintenant

L’autre jour je suis allée admirer le coucher du soleil sur les hauteurs de Toulouse. La vue était époustouflante, j’étais en bonne compagnie, l’atmosphère était chargée d’émotions et plus le soleil descendait vers l’horizon plus j’avais envie de mettre “pause”. J’ai voulu mettre “pause” parce que j’ai vu le soleil descendre si vite, que je voulais vivre ce moment un peu plus longtemps. Au début, j’étais même un peu déçue que cela se termine si vite. J’aurais voulu l’immortaliser, le graver quelque part, être là plus longtemps pour me rendre compte de ce qui se passait.

Puis après réflexion, je me suis dit “à quoi bon?”. Vouloir appuyer sur “pause” c’est bien, ça prouve qu’on est conscient du moment que l’on passe et qu’on y prête attention. Mais si on mettait “pause”, que signifierait ce moment ? Quelle valeur aurait-il s’il ne cesse pas ou si on avait le pouvoir sur sa durée ? Comment pourrait-on se rendre vraiment compte de ce qu’il se passe autour de nous, si on avait l’occasion de tout arrêter pour quelques secondes ? La magie de ces moments réside dans l’instant présent, dans la seconde où on prend une grande inspiration et où on expire tout notre air.

Ce que je veux dire par là et là où je veux en venir, c’est qu’on passe trop de temps à se demander ce qu’on pourrait faire, ce qu’on fera, ou même ce qu’on a fait, au lieu de se concentrer sur le “ici et maintenant”. Parce qu’en fait, il n’y a que “maintenant” qui est. Demain n’existe pas, ce n’est que fictif après tout. Hier est passé et ne reviendra pas. Tout comme la minute qui vient de s’écouler pendant que tu as lu les premières lignes de cet article. Tout comme la prochaine minute peut être faite de tout et n’importe quoi.

Le saviez-vous ?

“Maintenant”, c’est le participe présent du verbe “maintenir”, qui signifie “en tenant en main, pendant qu’on tient en main”. Après cette petite analyse, le mot signifie encore plus ce que j’essaye de dire. Maintenant. Tant qu’on le tient en main. L’idée que c’est éphémère est encore plus forte et montre bien qu’au final, c’est la seule chose qu’on peut vraiment toucher et tenir. “Maintenant” c’est la seule chose qu’on peut contrôler.

Laissons le passé et arrêtons de vivre demain. Je suis toujours la première à me dire “j’ai pas envie d’être demain” ou “j’ai pas envie de faire telle chose cet après-midi” ou encore “j’ai hâte d’être ce soir, ou de prendre ma pause déjeuner” . Mais à quoi ça me sert ? Qu’est ce que ça m’apporte? Je suis dans l’attente perpétuelle que quelque chose de mieux ou de moins bien que maintenant arrive. Je suis déjà dans l’étape suivante alors que je ne me suis même pas rendue compte du moment que je passais à présent.

Alors, mon astuce quand je suis déjà en train de penser à l’étape suivante, c’est de me dire “oui mais maintenant je suis……” et je complète avec la situation présente. Cela me permet de mettre l’accent sur le “maintenant” et non pas sur le “plus tard”. Je regarde autour de moi, j’observe les mouvements, je mets les paroles entre parenthèses pour quelques secondes, je me recentre sur moi, et “maintenant” prend tout son sens.

“Maintenant” c’est tout ce qu’on a, et tout ce qu’on aura jamais. C’est la seule chose qui est réelle et la seule chose où on est vraiment acteur. Alors, réveillons-nous, vivons ici et maintenant et profitons-en.

This Post Has One Comment

  1. Yeah!!!!
    “Seize the day, gather ye rosebuds while ye may”, Robert Herrick, 17th century

Leave a Reply

Close Menu