Lifestyle

Petits pas vers le positif

Il était temps que je revienne avec un article qui me tenait à cœur, après la Storytime d’une survivor (d’ailleurs merci énormément pour les retours que vous m’avez faits, ça m’a tellement touchée! Puis je sais que les retours vers Ophélie ont été encore meilleurs et encore plus encourageants pour elle, donc merci aussi pour ça). Vous saviez que sur 10 pensées, 1 seule est positive ? Les 9 autres sont négatives. Et je ne vous parle même pas du nombre de pensées total que nous avons par jour! Dans cet article je vous parle de petits pas vers le positif, parce qu’on sait bien tous que tout ne s’apprend pas du jour au lendemain, et ici vous retrouverez quelques petites astuces pour trouver le positif et l’intégrer à part entière dans vos habitudes!

Sachez d’abord que le dictionnaire propose deux définitions au mot “positivité”:

Sens 1 : caractéristique de ce qui est positif

Sens 2 : (et c’est mon préféré, oui je m’octroie le droit d’en choisir un) Corps ayant la caractéristique d’être rempli d’électricité positive. C’est mon sens préféré parce que c’est vraiment l’image que je voulais vous laisser imaginer.

Pour moi, voir le positif plus souvent et d’une meilleure manière est devenu indispensable, parce que je me laissais toujours emporter par le mauvais. Et vous savez, le + = +, eh bien ça marche aussi avec le – = – . Donc j’en ai eu ras le bol de n’attirer que du mauvais en pensant mal, j’ai alors changé ma façon de voir. J’ai lu beaucoup de livres, écouté des podcasts, discuté avec des coachs de vie… et je retiens quelques petits pas, à faire tous les jours, et que je partage avec vous aujourd’hui!

Voir le positif qui existe déjà et que l’on constate sans effort.

Par exemple, quand il fait beau dehors, quand vous mangez votre plat préféré, ou que vous passez un moment avec quelqu’un de votre entourage. Des choses simples, qu’on fait ou voit tous les jours, mais auxquelles on est tellement habitué, que ça paraît anodin. Mais se dire “il fait beau aujourd’hui” c’est être positif. Se dire “punaise je suis quand même bien ici” ou “c’était super bon ce que j’ai mangé”, c’est s’attarder sur une chose plutôt cool sans avoir de penser négatives derrière. Si vous savez vous attardez sur ces petites choses, vous êtes sur la bonne voie.

Il faut avoir bien en tête que le + = + est réel et vrai. Le positif attire le positif, et inversement. Au plus vous serez conscients de ça, au mieux les choses se passeront. Plus les pensées sont positives, mieux vous serez. Plus vous faites le bien, plus le bien viendra à vous. C’est un petit mantra facile à retenir pour se rappeler qu’on ne pense pas “positif” juste pour faire plaisir.

Mon troisième petit pas, c’est le livre des choses positives. Cela peut être un carnet, une feuille, un bloc note, ou même post-it ou une liste sur votre téléphone (moi je préfère écrire à la main). Bref un endroit où vous notez toutes les choses positives de la journée. Vous pouvez le remplir le soir ou même le matin, pour exprimer que vous avez bien dormi, ou que vous avez fait de beaux rêves. Un endroit rien qu’à vous pour marquer le positif et mettre de réels mots sur les idées et ressentis.

Changer les pensées négatives.

Rassurez vous, c’est normal d’avoir des pensées négatives. Il ne faut pas culpabiliser d’en avoir. Au contraire, elles sont normales, mais elles ne nous définissent pas.

Quatrième petit pas: la méthode narrative. Lorsque vous rencontrez une situation compliquée, qui vous stresse, vous énerve, vous chagrine, bref qui vous fait ressentir une émotion négative, écrivez cette situation en plusieurs étapes avec tous les points négatifs. Par exemple, si on vous dit que vous êtes mauvais conducteur, identifiez les moments qui vous confirment que cette pensée est réelle. Vous avez raté votre permis trois fois. Vous avez eu deux accrochages une fois le permis obtenu. Vous avez perdu trois points pour excès de vitesse. Et puis votre mère dit toujours que vous conduisez mal.

Retournons la situation! Vous avez passé votre permis trois fois, MAIS vous l’avez eu! Vous avez eu deux accrochages en suivant, MAIS vous n’avez blessé personne, ce n’était que matériel. Vous avez perdu trois points en suivant, MAIS vous les avez récupérés depuis. Et puis pour les réflexions de votre mère, c’est juste parce qu’elle s’inquiète pour vous. La conclusion de l’histoire, qu’est ce que c’est? C’est qu’on peut choisir quelle histoire on veut se raconter. Dans toutes les situations. On dit toujours qu’il y a plusieurs versions à une même histoire. Alors changez la vôtre! Prenez celle qui vous fait sentir mieux, qui est plus constructive, plus agréable!

Après la méthode narrative, vous l’aurez compris, il suffit souvent de changer le cours de la phrase, ou d’en changer la finalité. Alors je vous propose d’ajouter un “oui mais” ou “oui donc” à chaque fin de pensée négative. Par exemple, “je n’ai rien à faire au travail et je m’ennuie” “oui mais je peux m’occuper autrement avec des choses en retard”. Ou encore “il pleut encore aujourd’hui, oui mais je peux en profiter pour chiller devant Netflix et rattraper mon ménage en retard”. Même sur des pensées beaucoup plus tristes ou énervantes, comme “mon grand-père est décédé hier, oui mais au moins il ne souffre plus”. C’est facile à dire par écrit, je vous l’accorde. Mais vous verrez, plus on se concentre sur l’aspect positif, mieux on se porte.

Enfin, le dernier petit pas que je vous propose, c’est l’analyse des pensées. La situation autour de vous est telle qu’elle est, les circonstances sont neutres. Seules vos pensées dirigent le reste. Vous pouvez choisir d’en penser quelque chose de négatif, donc ressentir une émotion négative par la suite et réagir en conséquence de la mauvaise manière. Ou alors, vous pouvez choisir d’analyser cette situation qui est neutre, de choisir ce que vous voulez en penser et donc en découler l’émotion qui vous fera vous sentir bien ou mieux.

Vous avez le contrôle sur vos pensées et donc sur vos émotions. Donc si c’est vous qui tenez le gouvernail, pourquoi aller vers des eaux troubles ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *